WoltaRP
Bienvenue sur WoltaRP !

Nous t'attendons pour vivre pleins d'aventures ensemble, tous ça grâce à ton imagination. Si tu as des problèmes d'enregistrement, nous t'invitons à la table des étrangers pour nous exposer ton soucis. Nous nous chargerons de t'aider.

Allez, n'hésite pas à t'inscrire !


Trace le destin de ton woltarien à l'aide de ton imagination et de ton clavier
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Run Forest ! Run ! {libre}

Aller en bas 
AuteurMessage
Autumn O. Season
Enfant
Enfant
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 07/03/2011

Ton woltarien
Prénom et nom: Autumn October Season
Ville d'origine: Vésén
Boulot: Apprentie Brasseuse

MessageSujet: Run Forest ! Run ! {libre}   Jeu 10 Mar 2011 - 18:15

Où traîner quand on est enfant ? A l’école ? Par Pala ! C’est trop banal ! A la maison ? Mais y’a rien à faire… Chez mère-grand ? Par la culotte d’un Kirkegaard ! Et puis quoi encore ? Pour se faire pincer les joues et jouer le coursier avec un petit pot de beurre et des galettes ? (et se faire manger par un Blaur en chemin)
Mais non ! Nous sommes à Vésén crédpala ! Ici, les enfants on les élèves dans les mines et à la Bieur Môsieur ! (ou môdame)
Autumn n’était donc ni à l’école, ni a la maison, ni chez mère-grand-mais-que-tu-as-de-grandes-dents. Elle était dans un bar. Mais contrairement à la majorité des poivrots, elle bossait. Posant la dernière caisse elle récupéra l’argent que lui tendait le partons, qui lui offrit une Bieur gratuite, la remerciant d’être là pour délivrer un bon et vrai produit de Vésén et pas cette daube chimique des grandes cités civilisées.
La jeune woltarienne le remercia d’un signe de tête et tandis qu’elle continuait dans la rue, elle arracha le bouchon avec ses dents et le passa dans sa main. Elle les collectionnait.
Le gout amer-rafraichissant de la Bieur familiale coula dans sa gorge et elle s’en régalait. Mais à force de boire en marchant, il est possible de perdre sa concentration, et elle trébucha. Ce n’est pas l’égratignure qu’elle se fit qui la dérangea, mais plutôt que le petit bouchon de métal avait roulé et était tombé dans les égouts.
Toute personne logique se serait contentée d’un dommage et aurait repris sa route. Oui, mais Autumn n’était pas une personne normale, loin de là.
Alors que la rue était déserte, l’enfant utilisa toute la force de ses petits bras et souleva la plaque d’égout. Par la barbe fleurie de Pala ! C’tait lourd ! Mais elle réussit. (on vous passera les jolies insultes dues à l’effort)
Et hop, sans plus de manière, elle se jeta dans le trou, arrivant sur le sol ferme de l’endroit.
Dans l’obscurité, seule le trou à la surface laissait un peu de lumière et elle put récupérer l’objet de ses désirs. En se redressant, elle sentit un souffle chaud sur sa tête, suivit d’un grognement et d’un liquide visqueux qui ressemblait à de la bave.
Elle n’avait pas assez de lumière pour voir ce que c’était, mais Autumn, pas bête, devina que c’était très très gros (le double de sa taille quoi) et qu’il y avait des chances pour que ça ait faim. Et pas que l’idée de finir en casse-croute lui déplaisait, mais elle avait d’autres plans. Sur ce.
Tournant les talons elle commença à marcher doucement dans le sens opposé, style, le truc, tu m’a pas vu et à la revoyure ! Mais les bruits de pars, que dis-je, de griffes, sur le sol avançant vers elle acheva de la convaincre qu’il fallait courir.
Et comme quand on est poursuivi par une grosse bête poilues, baveuse et affamée, il est coutume de pousser un grand cri de fillette, elle s’exécuta, courant comme elle n’avait jamais couru. Au bout de cinq minutes de poursuive dans les égouts dans un triste état, elle n’entendait plus rien derrière elle et supposa qu’elle avait semé le truc, d’ailleurs elle croyait apercevoir au tournant la lumière de la sortie. Elle tourna donc, mais prise dans son élan, elle ne vit que trop tard qu’il y avait quelqu’un en face d’elle. Elle freinant, mais la couche de vase sur le sol lui donna des ailes (ou plutôt des patins, des ski ou ce que vous voulez qui colle avec le contexte) et PAF collision et PLOUF dans l’eau (enfin… si s’était QUE de l’eau).
Maintenant restait à savoir si tomber avec quelqu’un dans cette eau grouillante de choses plus ou moins vivantes était plus ou moins sûr que d’aller faire un câlin à la bête.
Revenir en haut Aller en bas
Syvä Venom
Enfant
Enfant
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 03/03/2011

Ton woltarien
Prénom et nom: Syvä Venom
Ville d'origine: Vésén
Boulot: Perceuse

MessageSujet: Re: Run Forest ! Run ! {libre}   Mar 15 Mar 2011 - 11:36

    Pour une fois, il avait fallu qu'elle soit présentable. Pas qu'elle ne le soit pas d'habitude... Mais ses t-shirts trop grands, recouverts de noms de groupes de métal Véséens était parfois assez mal vus... Même ici. Elle s'était encore prit le chou avec ses darons, et le vieux perceur lui avait demandé de passer, pour un premier stage. M'oui, sauf qu'il l'avait virée de là, quand elle était arrivée avec sa mauvaise humeur du jour.
    Bref, sale journée en perspective. En plus, dans sa précipitation du matin, elle avait oublié d'enfiler ses pompes. C'était vraiment, vraiment mal barré.
    Du coup, perdu dans ses pensées, broyant du noir, elle n'avait pas vu qu'une plaque d'égout était absente de la route sur laquelle elle marchait.
    Résultat ?
    BOOM.
    Le sol en pierre des égouts était pour le moyen dur et crade. L'odeur était insupportable, mais au moins, il faisait un peu plus frais qu'au-dessus... Enfin, c'était une bien maigre consolation. Son plus beau bustier était couvert de vase.
    En entendant un cri de fillette, Venom s'arrêta avant un virage. Une personne effrayée courait vers elle. Ahah ! Elle allait se défouler. Et puis, ses pieds collaient à la vase, alors mieux valait rester sur place quelques instants.
    Préparant son expression la plus effrayante - qui consistait à loucher, tirer la langue tout en montrant ses crocs - elle attendit. Sauf que la réaction de l'inconnue ne fut pas la bonne. Engluée dans la couche de vase, elle ne réussit pas à éviter la woltarienne qui lui fonçait dessus.
    PLOUF.
    Amerrissant dans un liquide visqueux, gluant, puant et vaseux, Venom mit quelques second avant de remonter à la surface. Sauf que, entre son état et celui du sol de pierre, il était limite impossible de s'y accrocher.
    Lâchant quelques éclairs de rage, ses yeux partirent à la recherche de l'empotée qui l'avait amenée à se retrouver là.
Revenir en haut Aller en bas
 
Run Forest ! Run ! {libre}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WoltaRP :: Mairie Nationale :: Poubelles-
Sauter vers: